Quelles pièces pour quel profil d’investisseur ?

L’investissement dans l’or physique n’est pas réservé qu’à un seul profil d’investisseur et heureusement, il existe dont autant de capacités d’investissement qu’il existe d’investisseurs et de pièces. Aussi, que vous soyez petit épargnant ou investisseur aguerri vous ne vous orienterez pas nécessairement vers les mêmes pièces.

Il est donc important de délimiter votre portefeuille d’investissement et l’optique dans laquelle vous investissez, s’agit-il d’une logique spéculative ou plutôt d’une protection de votre épargne ?

Plutôt pièces ou lingots ?

En premier lieu, à moins que vous ne disposiez de moyens conséquents, il est toujours plus judicieux de s’orienter vers des pièces. En effet, jusqu’à preuve du contraire les lingots ne peuvent se fractionner (hormis pour les combibars), si vous souhaitez revendre ce sera donc tout ou rien tandis que pour les pièces, vous êtes libre d’en céder une, cinq ou dix. D’autre part, les pièces sont réputées pour coter haut en période de crise ou d’instabilité économique et bénéficier d’une prime.

Investir dans les petits formats de pièces

La prime est la différence entre la valeur intrinsèque de la pièce (son poids d’or fin) et le prix auquel elle va être négociée sur le marché. Certaines pièces peuvent atteindre des prix élevés, c’est pourquoi des petits formats ont été introduits à destination des petits épargnants (1/10 once, ¼ d’once, ½ once, etc).

L’assurance de ne pas se tromper 

Si vous voulez être sûr de ne pas vous tromper dans votre investissement, orientez-vous vers des pièces connues pour leur fiabilité. L’une des pièces les plus indiquées dans ce cadre de démarche est bien entendu la célèbre 20 Francs Napoléon qui bénéficie d’une prime stable, donc propice à la protection de son épargne. La pièce 10 Francs Napoléon constitue également une valeur sure mais sa prime est plus volatile, elle sera donc plus indiquée dans le cadre d’une spéculation.

Les pièces reconnues internationalement

Existent aussi des pièces recherchées internationalement et dont la demande ne faiblit pas, il s’agit de la 20 Francs Suisse (Vreneli ou Helvetia), de la pièce de 20 dollars, de la 50 pesos mexicaine. Ces pièces trouveront toujours preneur car jouissant d’une aura particulière et reconnues autant pour leur esthétique que pour leur aspect historique.

Une autre catégorie toute aussi prisée mais nettement plus standardisée est celle des pièces-lingot, à l’instar du Krugerrand d’Afrique du Sud, de l’American Eagle de la Philharmonique autrichienne ou de la Maple Leaf canadienne. Elles sont standard en ce qu’elles ont toutes été conçues sur un format universel : celui d’une once, soit 31,10 grammes.

La numismatique

Enfin, il est important d’aborder les pièces de collection ou numismatique, même si elles requièrent plus de connaissance et d’implication il est possible de faire de belles marges en ce que celles-ci sont connues pour leur rareté. Outre l’aspect purement lucratif, la satisfaction d’obtenir la pièce recherchée et la gratification que constitue le fait de voir sa collection s’agrandir anime nombre de collectionneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *