L’importance de la qualité des pièces d’investissement

Parfois, la précipitation et l’enthousiasme à l’idée d’acquérir une pièce d’investissement à moindre coût font oublier au plus chevronné des investisseurs d’être vigilant concernant la qualité de la pièce qu’il achète.

Ce n’est qu’au moment de la revendre que l’acheteur pourra se montrer plus attentif et négocier le prix voire décliner la transaction purement et simplement. Un autre cas de figure peut aussi aboutir à une requalification de la pièce en pièce numismatique et non plus d’investissement. Malheureusement avec cette requalification, le vendeur sera dans l’obligation de s’asseoir sur la prime de la pièce, en particulier s’il a affaire à un professionnel qui y verra une opportunité « en or ».

Pour peu que sa commission soit légèrement supérieure à la moyenne du marché, il y a de fortes chances que vous réalisiez une moins-value. Dans le cas contraire, en cas de plus-value vous seriez de toute façon prélevé de 36,2% sur la plus-value réalisée mais vous auriez au moins la satisfaction d’avoir généré ne serait-ce qu’un peu de profit.

Certes, certaines pièces caractérisées par leur rareté ne seront pas nécessairement concernées car étant de toute façon prisées au point d’assurer une plus-value au moment de la revente. Cette logique relève toutefois plus de la numismatique que de l’investissement mais elle n’en est pas pour autant moins vraie.

Plus concrètement, il est indiqué d’investir dans des pièces d’investissement de qualité TTB ou SUP qui vous assureront systématiquement une prime, du moins pour les pièces d’investissement en or les plus répandues. En règle générale, en ce qui concerne les pièces B et TB, elles ne seront achetées, et donc revendues qu’au poids.

Si vous doutez de votre capacité à distinguer une pièce d’investissement de qualité d’une de moins bonne qualité, il est déconseillé d’avoir recours aux transactions entre particuliers, y compris sur les sites de vente aux enchères où un escroc patenté peut aisément se faire passer pour un expert. Par ailleurs, vous n’êtes pas en mesure de vérifier que la pièce qui figure sur la photo est réellement celle pour laquelle vous avez payé, mais c’est un autre débat.

Il faut garder à l’esprit que ce n’est pas parce que l’avers ou le revers d’une pièce est dans un état de conservation remarquable qu’elle se vendra à un prix élevé. En effet, lors de l’estimation de la qualité de la pièce d’investissement, c’est toujours le côté le plus abîmé qui sera retenu pour juger de l’état de conservation. Soyez également attentif aux pièces trop policées ou aux photos qui semblent retouchées.

Il est courant de voir des pièces ayant subi un nettoyage en profondeur afin d’effacer quelques traces ou inclusions, ce qui a pu avoir pour effet d’entamer l’or. Dans le doute, demandez à ce qu’on vous renseigne (par écrit) sur le poids de la pièce, à titre d’exemple une pièce de 20 Francs Napoléon doit être caractérisée par un poids compris entre 6,44 et 6,46 gr et une 20 dollars or entre 33,41 et 33,44 gr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *