Quelle pièce en or pour quel profil ?

Quelle pièce en or pour quel profil ?

A l’occasion d’un premier investissement, il est évident que la capacité d’investissement sera déterminante du montant investi donc de la ou des pièces vers lesquelles l’investisseur va s’orienter. Une idée reçue veut qu’il faille débourser des mille et des cents pour la moindre pièce en or d’investissement, pourtant c’est loin d’être le cas. Rentrera également en ligne de compte l’objectif qui motive cet investissement.

En effet, certains investisseurs verront dans la pièce en or physique dans laquelle ils investissent, un moyen de faire fructifier leur investissement initial. A l’inverse, d’autres y verront un filet de sécurité ou une assurance pour un futur proche ou plus éloigné. Les deux approches se valent mais seront aussi décisives de l’investissement réalisé.

Quel objectif ?

Seules deux approches animent les investisseurs et détenteurs d’or physique : la première est d’investir une partie de leur patrimoine en vue de réaliser une plus-value, c’est à dire de générer un rendement à plus ou moins long terme, soit un investissement. La seconde n’aura pas ce caractère lucratif, il s’agira de personnes soucieuses de se protéger en cas de coup dur, c’est à dire dans le cas de la survenance d’une crise personnelle ou institutionnelle.

La première approche impliquera d’être méticuleux et assidu dans la consultation des cours de l’or comme de la cotation de la pièce en or acquise. Cette régularité permettra au détenteur de revendre sa pièce au moment le plus opportun et ainsi de réaliser un profit. Le second profil d’investisseurs n’aura pas à se montrer aussi rigoureux et au contraire, pourra se contenter de laisser son or «dormir » en consultant les cours de temps à autre histoire de se tenir un minimum au courant.

Quelle catégorie de pièce en or ?

De prime abord, il est important d’avoir à l’esprit que toutes les pièces ne se valent pas et n’ont pas les mêmes caractéristiques. Ainsi, la différence principale entre une pièce en or d’investissement et une pièce en or moderne résidera dans la prime. La prime est propre aux pièces d’investissement et renvoie à la différence entre la valeur intrinsèque de la pièce (son poids en métal précieux) et le prix auquel elle est négociée sur le marché. Cette spécificité permet de spéculer doublement : d’une part sur les variations des cours de l’or et d’autre part sur les variations de la prime de la pièce.

Les pièces modernes en sont dépourvues mais seront caractérisées par une multiplicité de formats dont les pièces d’investissement ne disposent pas (1/10 once, 1/4 once, ½ once, etc). Elles pourront donc être plus abordables que la plupart des pièces d’investissement (comptez 135 € pour une pièce 1/10 once contre 200 euros voire beaucoup plus pour une pièce d’investissement).

Du fait que les pièces modernes ne bénéficient pas de prime, elles sont plus indiquées dans le cadre d’un placement que d’un investissement, à l’inverse des pièces d’investissement qui confèreront plus d’opportunités de profit à leur détenteur.

Quelle pièce en or ?

Nous n’aborderons pas le sujet de la numismatique car celui-ci a ses propres particularités, bien différentes des autres catégories citées. Certaines pièces telles que la 40 Francs Napoléon pourront dépendre de deux catégories dont investissement et semi-numismatique, ce qui constitue un avantage non négligeable.

Parmi les pièces d’investissement, une pièce en or est une valeur particulièrement fiable : il s’agit de la pièce de 20 Francs Napoléon. D’autres (50 pesos, 20 dollars, 4 ducats, etc) le sont tout autant mais ne bénéficient pas du même rapport qualité/prix, En ce qui concerne les investisseurs qui recherchent une pièce d’investissement abordable, la 10 Francs Napoléon ou le demi souverain font parfaitement l’affaire et bénéficient d’une prime volatile, idéale pour générer du rendement.

Outre les petits formats de pièces modernes, certaines références restent emblématiques. C’est d’ailleurs à partir de celles-ci que les plus petits formats ont été inventés, c’est ce que l’on appelle les pièces-lingot, telles que le Krugerrand, la Maple Leaf, la Philharmonique de Vienne ou l’American Eagle.

Il existe donc autant si ce n’est plus, de pièces que de profils d’investisseurs, avec une telle variété vous trouverez nécessairement la pièce en or qui vous correspond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *